Rate this post

L’acide hyaluronique est une substance naturellement présente dans l’organisme humain, et plus précisément dans notre peau. Cette molécule est connue pour son rôle dans le rajeunissement de l’épiderme qui lui vaut d’ailleurs d’être un actif anti-âge particulièrement plébiscité dans le domaine de la médecine esthétique et des cosmétiques. Les produits anti-rides tout comme les injections à base d’acide hyaluronique sont de fait, très populaires à l’heure actuelle, les uns comme les autres étant vantés pour leur efficacité sur le vieillissement de la peau. Cette molécule fournirait en effet toute l’hydratation dont la peau a besoin et lui permettrait de se repulper ainsi que de retrouver son éclat. Elle possède aussi des propriétés redensifiantes, régénératrices et raffermissantes.

Aujourd’hui, vous pouvez le retrouver dans des formats divers et variés dans le commerce, de la crème anti-ride à la gélule à avaler en guise de complément alimentaire. Selon la formulation sous laquelle il se présente, les bienfaits de l’acide hyaluronique peuvent être profitables à d’autres parties du corps, comme les cheveux par exemple. Pourquoi l’acide hyaluronique est-il devenu l’actif antivieillissement par excellence ? Nous vous citons 12 faits intéressants sur l’acide hyaluronique pour être incollable sur le sujet.

Les propriétés de l’acide hyaluronique

12 choses à savoir sur l'acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un polymère de disaccharides composé d’un acide uronique (acide D-glucuronique) et d’un aminoglycane (D-N-acétylglucosamine).

Cette molécule est naturellement présente dans la peau à hauteur de 50% dans le derme, mais aussi dans l’épiderme et contribue au soutien de la peau avec le collagène et l’élastine.

Dans ce cadre, elle agit en retenant 1000 fois son poids en eau, ce qui garantit l’hydratation maximale de la peau. Cependant, sa teneur a tendance à diminuer au fur et à mesure que nous vieillissons, entraînant ainsi l’accentuation des rides et le relâchement cutané.

On retrouve l’AH également dans l’humeur vitrée de l’œil où il participe à son hydratation ainsi que dans les articulations, où il assure l’élasticité du cartilage et augmente la viscosité du liquide synovial.

L’acide hyaluronique était fabriqué à partir de crêtes de coq

Le procédé industriel auquel les experts recouraient pour obtenir l’acide hyaluronique destiné à entrer dans la composition des produits cosmétiques utilisait des crêtes de coq broyées. La substance ainsi obtenue était alors traitée de manière chimique, puis purifiée.

Fort heureusement, il sera progressivement mis de côté en faveur d’un autre procédé qui n’engendre pas de souffrance animale : la fermentation bactérienne. Celui-ci consiste alors en la fermentation de bactéries de streptococcus, capables de synthétiser des filaments d’acide hyaluronique.

Le procédé qui a définitivement été adopté en 2012 pour la fabrication de l’acide hyaluronique synthétique est la fermentation d’une bactérie plus hygiénique appelée Bacillus subtilis, qui est d’origine végétale puisqu’elle est obtenue avec le blé non OGM. Le résultat est un produit identique à l’acide hyaluronique présent dans la peau et qui sera donc plus facilement absorbé par celle-ci.

Cette molécule existe sous 2 tailles différentes

12 choses à savoir sur l'acide hyaluronique

L’acide hyaluronique peut se présenter sous 2 tailles différentes. La plus petite, appelée AH de bas poids moléculaire est en réalité une micro-molécule, fractionnée de manière à mieux pénétrer sous la surface de l’épiderme où elle captera l’eau et assurera un effet repulpant. Cette molécule fine a aussi pour caractéristique de stimuler la production de fibroblastes, essentiels à la synthèse du collagène, de l’élastine et de l’acide hyaluronique qui est présent naturellement dans la peau.

L’acide hyaluronique de haut poids moléculaire quant à lui, est plus épais et aura donc plus de mal à pénétrer en profondeur dans l’épiderme. Il n’en demeure pas moins efficace cependant puisque sous cette forme, il joue le rôle de film protecteur non occlusif sur la peau et permet d’en assurer l’hydratation en surface. Grâce à cette molécule épaisse, l’épiderme est également repulpé.

Acide hyaluronique : des actions avérées sur les rides

Les caractéristiques de l’acide hyaluronique en font un composant des plus apprécié dans le domaine de la cosmétique pour la formulation de produits anti-rides et anti-âge.

Il traiterait d’ailleurs toutes les sortes de rides : ridules, rides d’expression, sillons du nez, rides du lion, cernes, etc., ce qui en fait véritablement un soin universel pour tous les signes de vieillissement de la peau du visage et du cou.

Il n’est guère étonnant donc de le retrouver dans les produits des grandes marques comme La Roche Posay par exemple, qui utilise aussi bien l’acide hyaluronique de bas poids moléculaire que celui de haut poids dans un même soin, associés à la vitamine B5 et au madécassoside.

Il en faut peu pour garantir l’efficacité des soins

conseils maquillage teint parfait

L’astuce pour avoir une idée de l’efficacité d’un produit est de vérifier la concentration des actifs dans les ingrédients. Ainsi, n’hésitez pas à vous informer sur ce point avant d’acheter votre soin à l’acide hyaluronique.

À ce propos, sachez que l’efficacité de cet actif est telle qu’il en faut peu pour garantir l’effet anti-âge des soins. En pratique, ses actions sont visibles dès une concentration de 0,5% dans la formule, même si vous pouvez facilement trouver des produits à 2% de concentration d’AH dans le commerce, à l’heure actuelle.

Dans tous les cas, retenez que contrairement aux autres acides utilisés dans les soins pour la peau, l’AH n’a pas besoin d’être trop concentré.

Il peut être utilisé dès 25 ans

12 choses à savoir sur l'acide hyaluronique

Si l’acide hyaluronique assure l’hydratation et la fermeté de la peau dès la naissance, il commence à diminuer à hauteur de 6% tous les 10 ans à partir de nos 20 ans.

La bonne nouvelle, c’est que vous avez la possibilité de prévenir l’apparition des rides avec les soins anti-âge dès 25 ans. L’AH contenu dans ces derniers limitera l’apparition des rides et des ridules dans les années qui suivent, et si elles ne peuvent être évitées dans l’absolu, elles seront considérablement moins marquées.

Sachez d’ailleurs que l’application d’une crème anti-rides et hydratante à base d’AH pendant un mois garantit l’atténuation des rides à hauteur de 44%. Attention ! Ce résultat dépendra pour beaucoup de la qualité du produit que vous utiliserez, de ce fait, vous avez intérêt à bien choisir le soin à intégrer à votre routine beauté au quotidien.

On utilise 2 types d’AH pour les injections

12 choses à savoir sur l'acide hyaluronique

L’injection d’acide hyaluronique dans la peau du visage fait partie des techniques de rajeunissement cutané qui sont très prisées par le public, car elle est moins invasive que la chirurgie tout en garantissant des résultats visibles sur la peau.

En réalité, vous avez la possibilité de vous faire injecter 2 types d’acides hyaluroniques : l’AH libre, qui est laissé à l’état naturel et qui est utilisé pour des micro-injections autour du visage afin de revitaliser et d’hydrater la peau.

Le second type d’AH injectable est le “combleur” ou l’AH réticulé, qui sert à combler les creux et les rides au niveau des ailes du nez et des commissures des lèvres. Il s’injecte à 1 à 3 millimètres de la peau afin de rester en surface et pour donner un aspect parfaitement lisse à la peau.

L’injection d’acide hyaluronique dans la peau doit toujours être confiée à un professionnel de santé qui sera en mesure de vous fournir une anesthésie locale si besoin. Il faut faire remarquer que l’injection étant relativement indolore, l’anesthésie locale n’est pas obligatoire.

Ce dernier sera également plus à même de vous injecter le produit avec le plus de précision possible, de déterminer la concentration d’AH adaptée à la situation de votre peau, tout comme les zones à cibler pour que celle-ci retrouve un aspect lisse et rajeuni.

Les résultats de l’injection se constatent dès la fin de la séance et peuvent durer jusqu’à un an.

L’injection peut donner lieu à des effets secondaires

Malgré le fait que l’AH soit un actif dont l’inoffensivité est clamée par les utilisateurs, sachez que le risque zéro n’existe pas, notamment en ce qui concerne les injections. Celles-ci peuvent effectivement avoir des effets secondaires se présentant sous la forme de réaction allergique. Les manifestations les plus courantes sont les rougeurs, les hématomes, les inflammations, les œdèmes, et surtout, les granulomes, des petites boules localisées au niveau des sites d’injection.

Ces effets sont dus au fait que l’injection est réalisée à la surface de la peau et à une intolérance à l’actif. Ces réactions ont tendance à disparaître au bout de quelques jours, à l’exception des granulomes, qui peuvent nécessiter un traitement à la cortisone ou aux anti-inflammatoires.

Le plus important à retenir avant d’envisager de vous faire injecter de l’acide hyaluronique est de demander l’avis d’un professionnel de santé et en l’occurrence de votre médecin. Il s’agira également de bien choisir une clinique qui a de l’expérience dans ce type d’intervention légère.

Notez que les contre-indications à l’injection d’acide sont la grossesse, l’allaitement et les maladies auto-immunes ainsi que les problèmes cutanés.

Pour éviter la manifestation d’effets indésirables après l’injection, vous devez également prendre soin d’arrêter le tabac au moins une semaine avant la séance, ainsi que la prise de médicaments anti-inflammatoires et d’aspirine.

L’acide hyaluronique peut être présent dans les soins capillaires

12 choses à savoir sur l'acide hyaluronique

Il n’y a pas que votre visage qui peut profiter des propriétés hautement hydratantes de l’acide hyaluronique. Ce composant est usité également dans la formulation de produits capillaires et notamment les soins réparateurs et régénérateurs, conçus pour les cheveux abîmés et fortement déshydratés par des lissages trop fréquents, des colorations et des décolorations successives.

Sous cette formulation, l’acide hyaluronique redonne de l’éclat à la chevelure et les réhydrate en profondeur.

Les produits que vous utilisez au quotidien pour nettoyer et nourrir vos cheveux (shampoing, masque, après-shampoing) peuvent eux aussi être formulés à base d’acide hyaluronique.

En outre, vous pouvez désormais trouver des produits de lissage capillaire qui offrent l’avantage d’être moins agressifs que les lissages classiques grâce à la présence d’AH à la kératine. Il permet de lisser le cheveu sans le raidir et préserve l’hydratation de la fibre capillaire. Les résultats de ce type de lissage se conservent pour 3 à 4 mois environ.

Le masque facial à l’acide hyaluronique est idéal comme soin express

12 choses à savoir sur l'acide hyaluronique

Teint terne, yeux bouffis, cernes… sont les signes que votre peau a grand besoin d’un petit coup de boost pour retrouver son éclat. Les masques sont la solution la plus indiquée pour ce faire, et notamment ceux formulés à base d’AH qui se déclinent en tissu, en crème, cellulose

Avec une forte concentration en actifs, ce produit est l’idéal pour soigner la peau facilement et rapidement. Sachez que le masque est généralement fabriqué à partir d’AH à bas poids moléculaire pour garantir le maximum d’hydratation en un seul soin.

Le masque à l’AH peut de ce fait, faire partie de vos rituels de beauté express pour éliminer les signes de fatigue sur le visage.

Il est possible de trouver de l’acide hyaluronique en poudre

Ce produit s’adresse aux adeptes du DIY qui ont l’habitude de concocter leurs propres produits de beauté à la maison. L’AH en poudre se destine en pratique à être dilué dans une crème anti-rides à base d’AH également, afin d’en booster l’efficacité.

Elle a pour vocation de renforcer l’action hydratante du produit, même si les résultats restent à nuancer dans la mesure où la poudre ne peut pénétrer dans la peau.

Vous pourrez également utiliser ce produit pour fabriquer des gels tonifiants et des lotions toniques pour la peau.

Attention, l’acide hyaluronique en poudre ne se dissout pas dans l’huile.

L’acide hyaluronique se décline aussi sous forme de complément alimentaire

Les compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique existent désormais sur le marché et sont destinés à l’hydratation de la peau. Certains spécialistes les recommandent également aux sportifs qui ont besoin de préserver leurs articulations sous l’effort physique et les seniors. Dans ce cadre, il est conseillé de le coupler avec d’autres traitements à base de curcuma et de collagène.

Les compléments alimentaires à base d’AH sont également recommandés pour les femmes enceintes afin d’optimiser l’hydratation du corps après un traitement antimycosique et il en est de même pour les femmes ménopausées.

Si vous utilisez régulièrement des soins de beauté ou capillaires à base d’acide hyaluronique, vous pouvez optimiser leur efficacité avec une cure de complément alimentaire contenant cet actif. Sachez finalement qu’il peut être associé avec d’autres actifs comme le collagène ou des vitamines pour profiter d’autres bienfaits sur l’organisme.