A partir d’un certain âge, les rides, le relâchement de la peau et d’autres imperfections commencent à apparaître. Si celles-ci ne dérangent pas certaines personnes, d’autres les supportent moins bien et cherchent à les atténuer. Pour ces dernières, différentes solutions existent : crème antirides, exercices faciaux, injections… Ceux qui souhaitent des résultats visibles plus rapidement, il y a la chirurgie, notamment le lifting. En quoi consiste-t-il ?

Faut-il faire un lifting facial aux premières rides ?

Les différents types de lifting et leur efficacité

Les signes de l’âge sur le visage, chaque personne en a sa propre perception. Pour certaines personnes, les rides sont la marque de la sagesse. Pour d’autres, elles ne sont juste pas les bienvenues. Les femmes, de par les diktats de la mode et de l’apparence, sont celles qui assument le moins souvent ces rides. Lorsque la peau commence à se relâcher et à vieillir, il devient plus difficile de se regarder dans le miroir. Très tôt, ces femmes utilisent des soins pour prévenir et minimiser ce phénomène. Il arrive toutefois que ceux-ci ne soient pas ou peu efficaces.

Le vieillissement de la peau est une étape incontournable de la vie d’une personne. Pour une raison ou pour une autre, il peut être source de gêne et de complexe. Dans les cas où les soins ne suffisent plus, il est possible d’avoir recours au lifting. Il s’agit d’une opération chirurgicale permettant de retendre la peau pour en corriger les effets de relâchement. Il peut être réalisé au niveau du visage, du coup et même des cuisses et des fesses. L’intervention est habituellement légère.

Le lifting est utilisé à des fins esthétiques. Il est souvent demandé dans certains domaines, notamment ceux où l’apparence physique compte beaucoup. Mais il peut également aider une personne à garder confiance en elle.

Quels sont les différents types de lifting ?

Il existe plusieurs types de lifting. Ils dépendent de la partie du visage à retendre.

Le lifting cervico-facial

Les différents types de lifting et leur efficacité

Il s’agit du lifting le plus souvent pratiqué, notamment à partir de 50 ans. En général, l’efficacité du lifting cervico-facial est constaté au bout de six mois. Mais des résultats peuvent être visibles deux mois après l’intervention. Le lifting cervico-facial cible le cou et le visage, permet de redessiner l’ovale du visage et de retendre la peau au niveau du cou. Cette opération ne modifie en rien la structure du visage, elle la restaure uniquement. Les rides profondes ne seront toutefois pas définitivement supprimées. Elles seront juste moins marquées.

Le lifting frontal

ride du lion

Le lifting frontal consiste à corriger le relâchement de la peau au niveau du front et des sourcils. Il cible la ride du lion et les pattes d’oie. Il permet de « rafraîchir » la partie haute du visage en corrigeant notamment l’affaissement des sourcils et des paupières supérieures. Le lifting frontal peut se pratiquer dès l’âge de 40 ans. Mais depuis l’avènement des injections botuliques, cette intervention est de moins en moins prisée.

Le lifting temporal

Les différents types de lifting et leur efficacité

Le lifting temporal est une intervention chirurgicale au niveau des tempes. L’incision sera réalisée au niveau du cuir chevelu sur la peau temporale et permettra d’étirer les paupières supérieures. Il permet de redresser la queue du sourcil et de réduire l’excès de peau au niveau des paupières supérieures. L’effet “visage triste” se verra donc moins. Si les injections botuliques permettent de corriger cette partie, elles sont moins durables que le lifting frontal.

Le mini lifting

Les différents types de lifting et leur efficacité

La technique du mini lifting permet également de redessiner le contour du visage ou le front. Elle corrige l’affaissement de la peau, des muscles et de la graisse. Le mini lifting est considéré comme plus doux et plus naturel. Les incisions seront plus minimes, et il se pratique en anesthésie locale, entre 40 et 50 ans. Les résultats définitifs seront visibles six mois après l’intervention.

Quelle que soit la technique choisie, un lifting n’est pas permanent. Le vieillissement de la peau se poursuit et en moyenne, la chirurgie peut tenir 10 ans. Le mini lifting, lui, durera moins que le lifting classique.

Comment se préparer à un lifting ?

Bien qu’un lifting soit généralement léger, il faut se préparer avant de sauter le pas car il s’agit tout de même d’une intervention chirurgicale. Malgré les pressions ou les complexes qui pourraient se développer à cause du vieillissement de la peau, prenez votre temps. Réfléchissez à deux fois avant de prendre votre décision. Si les interventions se déroulent généralement bien, il y a aussi des risques.

Le lifting est une opération qui doit être pratiquée par un professionnel qualifié. Prenez donc garde aux charlatans qui pourraient proposer des prix alléchants. Pour un lifting réussi, il est primordial de choisir le bon chirurgien. Un premier contact vous permettra de juger de son expérience, il vous expliquera le déroulement de l’intervention, le résultat probable et les démarches suivant le lifting. Un bon chirurgien vous informera sur les éventuels risques d’une telle opération. Il vous donnera ensuite un devis et vous laissera au moins une quinzaine de jours pour réfléchir.

Un lifting étant une intervention chirurgicale, il nécessite un temps de cicatrisation. Celui-ci dépend de chaque personne. Généralement, les fils sont retirés 8 à 12 jours après l’intervention. Il vous faudra prévoir un arrêt temporaire de travail et de toute autre activité trop physique. Pendant ce temps de cicatrisation, vous pourrez constater des gonflements, voire même une perte de la sensibilité. Il vous faudra alors vous préparer à toutes ces étapes. Un lifting nécessite de la patience et le résultat peut être différent de celui que l’on attend. Il faudra également se préparer à cette éventualité. Pour une meilleure cicatrisation, il est conseillé d’arrêter la cigarette au moins trois mois avant l’intervention.

Lifting facial : quels sont les risques ?

Comme toute intervention chirurgicale, le lifting connaît également quelques revers. Il est nécessaire d’en connaître les risques pour mieux y faire face. Les risques surviennent parfois durant la cicatrisation. En général le patient peut présenter quelques hématomes. Mais si la situation se complique, vous pourriez être sujette à des infections, qui pourront normalement être traitées par des antibiotiques.

Avant toute opération, vous devrez comprendre que tout ne peut pas toujours se passer comme prévu. Un lifting facial a pour objectif de vous embellir, mais il peut également faire perdre l’élasticité de votre peau. Certains plis pourraient également se former au niveau de votre bouche et sur la base du nez. Raison pour laquelle vous devez bien vous renseigner avant toute initiative.