Rate this post

Le soleil à petite dose est une excellente source de vitamine D. Bien que l’on souhaite profiter pleinement de ses rayons agréablement chauds durant la saison estivale, une exposition prolongée est néfaste pour la peau. Pour éviter de vous faire du mal, je vous invite à prendre les mesures appropriées avant, pendant et après l’exposition.

Le point sur les méfaits d’une exposition prolongée au soleil

Les effets négatifs du soleil ne sont pas visibles immédiatement et peuvent apparaître seulement après une dizaine d’années d’exposition. Pour cette raison, je vous encourage à adopter de bonnes habitudes au plus tôt.

Les dangers du soleil

Les rayons ultra-violets diffusés par le soleil affectent votre santé sur le long terme. Ils entament sérieusement votre capital soleil lorsqu’ils sont accompagnés de coups de soleil répétitifs. Résultat : la peau perd en tonicité et devient plus sensible en raison de la réduction de collagène. Elle devient également rugueuse suite à son dessèchement et à sa déshydratation. Comme elle ne produit plus d’antioxydant, votre peau marquera davantage les rides et vieillira plus rapidement. Par ailleurs, une exposition prolongée au soleil accentue la pigmentation et favorise l’apparition de taches brunes inesthétiques qui peuvent s’étendre assez vite. Elle peut également résulter à un problème plus grave qu’est le cancer de la peau. Si l’épiderme n’est pas protégé, vous risquez en outre une insolation, un coup de soleil, une cataracte ou une lucite.

Soleil et vieillissement cutané

Les rayons UV A et B accélèrent le vieillissement cutané. Bien que l’épiderme soit capable de leur faire obstacle, un certain pourcentage parvient quand même à toucher le derme et peut provoquer des effets biologiques importants. Ces rayons impactent les acides nucléiques, les membranes, les protéines et autres constituants cellulaires. Ils s’en prennent également aux fibroblastes et aux capillaires sanguins. Les UVB entraînent dans les chaînes d’ADN une formation de dimères qui empêchent que les informations génétiques cellulaires soient traduites. Il en résulte des défauts métaboliques, un vieillissement cutané en l’occurrence, la mort des cellules ou un cancer. Après une exposition au soleil, je vous encourage à profiter d’un traitement adapté avec l’aide d’un complément alimentaire pour la peau permettant de régénérer la peau après une exposition au soleil. Oméga 3, GliSODin, Huile de Bourrache, Zinc, Vitamine C constituent autant d’éléments participant à la beauté et à la protection de votre épiderme. Le vieillissement résultant d’une exposition prolongée au soleil se traduit par des taches de vieillesse qui apparaissent sur le visage, les mains ou le décolleté après quarante-cinq ou cinquante ans. Il peut également s’agir de kératoses actiniques qui ne sont autres qu’un épaississement de la peau localisé sur les parties exposées. Ces lésions se desquament et peuvent finir par un cancer. L’accélération du vieillissement de la peau se manifeste par des rides qui deviennent plus marquées et par une sécheresse de l’épiderme.

surexposition soleil risques

Le capital soleil et la surexposition

Il est essentiel de préserver au mieux votre capital soleil afin de permettre à votre corps de vous protéger efficacement des rayons nocifs du soleil. Une exposition chronique à ce dernier se traduit inévitablement par une peau rugueuse, des pores dilatés, des rides, des mélanomes et des taches de soleil.

Le capital soleil expliqué

Dès la naissance, nous possédons tous un capital soleil dans notre organisme qui est en quantité immuable. Il se constitue de cellules qui pigmentent les cheveux et la peau appelées mélanocytes. Ces derniers déterminent également la résistance aux UV. Le capital soleil est programmé pour être capable de répondre aux besoins de votre peau durant votre vie et il ne peut se reconstituer. Les meilleurs moyens de l’épuiser rapidement sont les siestes prolongées au soleil entre midi et seize heures, l’oubli de la crème solaire ou la l’exposition prolongée. Vous avez tout intérêt à ne pas le gaspiller et à prendre les bonnes habitudes pour protéger votre peau.

Quand parle-t-on de surexposition ?

La peau possède un ensemble de moyens qu’elle utilise pour se protéger des effets néfastes du soleil. Il s’agit du capital soleil que chacun acquiert en naissant. Des signes avant-coureurs montrent que vous avez exposé votre peau au soleil de manière excessive. Guettez notamment la présence de taches brunes sur les zones particulièrement exposées ou de taches blanches qui se forment suite à un coup de soleil. Notez par ailleurs que vous vous exposez déjà avec excès si vous restez au soleil plus d’une demi-heure.

surexposition soleil risques

Le bronzage et les précautions à prendre

L’été est là et avec lui, le soleil, la chaleur et l’envie de bronzer. À la montagne comme à la mer, je vous encourage vivement à toujours prendre vos précautions avant une exposition solaire. Idéalement, mieux vaut choisir une exposition protégée et courte le matin ou le soir, car à ces moments, les rayons ultraviolets sont moins puissants.

Limiter les risques en prenant des précautions

Même si vous ne les sentez pas, les rayons UV fragilisent continuellement votre peau. Lorsque vous souhaitez vous exposer, pensez toujours à appliquer une crème solaire affichant un indice solaire élevé. Ce dernier doit être de trente minimum et se réapplique toutes les deux heures en cas d’activité sportive ou après chaque baignade. De même, si vous décidez de faire du shopping ou de vous balader dans le parc, appliquez une crème solaire sous votre crème de jour et votre fond de teint. Portez une casquette ou un beau chapeau en fonction de votre tenue, mais couvrez votre visage de manière à ne pas prendre directement le soleil. En mettant votre visage à l’ombre, vous évitez la formation de tâches d’hyperpigmentation. Évitez également les expositions excessives.

Bronzer intelligemment

Si vous comptez vous exploser au soleil, commencez par préparer votre bronzage (prise de compléments alimentaires un mois en amont et après les vacances, parfaite hydratation tout au long de la journée, etc.). Tournez-vous vers les crèmes solaires aux indices élevés et évitez les heures où le soleil est à son zénith. Procédez également de manière progressive en commençant par une demi-heure par jour avec des sessions actives au lieu de rester allongé sous le soleil. Pour finir, il convient d’adapter votre comportement en fonction de votre âge. Si vous avez une peau jeune, privilégiez une crème non grasse et non comédogène. N’oubliez pas que plus vous prenez de l’âge, plus vous devez être méfiant.