Parmi les variantes de la tresse, la tresse africaine est l’une des plus faciles à réaliser si l’on est débutante. C’est l’une des coiffures favorites des beautistas car elle est à la fois esthétique (elle donne un côté très travaillé bien qu’elle soit facile à réaliser) et pratique (elle dégage le visage et protège les cheveux des agressions). Pour bien la réaliser, pas besoin de savoir réaliser les coiffures les plus savantes ; il suffit d’apprendre le geste et de le répéter jusqu’à ce qu’il devienne automatique.

Découvrez notre tutoriel pour réaliser votre tresse africaine.

Qu’est-ce qu’une tresse africaine ?

tresse africaine

La tresse africaine, que l’on trouve aussi sous le nom de tresse collée ou tresse indienne, est reste collée au crâne tout le long du cou. Cette tresse est réputée pour faire pousser les cheveux plus vite, en plus de les protéger des agressions extérieures, comme la pollution ou les rayons UV. Sans compter qu’une fois qu’elle est terminée, elle ne bouge plus pendant 2 à 3 semaines ! C’est pour cela que c’est l’une des coiffures tressées les plus appréciées ! 

La tresse africaine peut être portée par tout le monde, que vous ayez les cheveux lisses ou crépus, fins ou épais longs ou mi-longs. Si vous débutez, on vous conseille cependant de ne pas tenter de la réaliser sur des cheveux trop longs car ils seront plus difficiles à manier. De même, si vous avez les cheveux fins, sachez que votre tresse ne tiendra peut-être pas deux semaines.

Tutoriel pour réaliser une tresse africaine

tresse africaine

Pour réaliser votre tresse africaine, commencez par appliquer un soin hydratant à vos cheveux, afin de les nourrir en profondeur. C’est une étape très importante, à ne pas oublier même si vous êtes pressée, car si vos cheveux ne sont pas en pleine forme dans la tresse, ils seront cassants et ils ne pousseront pas correctement. 

Ensuite, établissez le type de tresse africaine que vous souhaitez réaliser : vous devez savoir où vous allez avant de commencer le tressage. Il est possible de réaliser une seule ou plusieurs tresses africaines. Pour débuter, il est préférable de commencer par une seule tresse. Votre tresse africaine ne doit être ni trop fine (trop serrée) ni trop épaisse pour ne pas abîmer vos cheveux et tirer sur votre cuir chevelu. 

Vous pourrez ensuite commencer à réaliser le tressage. Séparez une portion de votre chevelure en 3 sections égales, sans inclure les petits cheveux de repousse sur le haut du crâne. Effectuez un premier tressage (si vous souhaitez réaliser une tresse africaine inversée, passez les mèches par-dessous et non par-dessus comme dans une tresse classique), puis continuez à tresser en ajoutant à chaque fois, à chaque section, une petite mèche de cheveux. Pendant le tressage, gardez vos cheveux serrés (pas trop pour ne pas tirer sur le haut du crâne) et veillez à ce que chaque nouvelle mèche soit égale aux autres pour un tressage uniforme.

Une fois que vous êtes arrivée au bout, attachez la tresse avec un élastique. Votre tresse africaine est terminée !

Nos conseils pour réussir sa tresse africaine

Si vous débutez, vous aurez peut-être du mal à réaliser parfaitement le geste au début. Ce n’est pas grave, c’est même normal ! Il faut un peu de pratique avant de le maîtriser et de réaliser cette coiffure sophistiquée. Pour vous faciliter la tâche, sachez que vos cheveux ne doivent être ni trop propres (pour ne pas glisser) ni trop gras. Le meilleur moment pour réaliser une tresse africaine est 2 à 3 jours après le lavage.

Si vous souhaitez une tresse africaine floue et moins stricte, vous pouvez tout à fait arranger la tresse une fois terminée en tirant légèrement dessus. Si jamais des cheveux s’échappent de votre tresse, la cire coiffante est votre alliée !

Comment entretenir sa tresse africaine ?

tresse africaine
@Elle

Une fois réalisée, une tresse africaine peut tenir jusqu’à 10 jours pour les personnes aux cheveux fins, jusqu’à 2 à 3 semaines en moyenne, et jusqu’à 6 semaines si vous avez les cheveux épais et crépus !

Pendant ce temps-là, vous devrez entretenir votre tresse africaine, d’abord en lavant vos cheveux pour nettoyer les impuretés accumulées et éviter que votre cuir chevelu ne vous démange (pour cela, pas besoin d’enlever la tresse) ; et ensuite en vous séchant les cheveux avec  un sèche-cheveux basse température pour éviter les champignons.

  • Hydratez votre tresse à l’aide d’un soin naturel, comme de l’huile végétale et de l’eau, tous les 2 jours ou quotidiennement selon votre nature de cheveux.
  • La nuit, enveloppez-les dans un foulard en satin pour éviter les frottements, qui vont non seulement irriter le cuir chevelu, mais aussi abîmer votre tresse africaine. 

A noter qu’une fois que vous aurez retiré votre tresse africaine, vous devrez continuer les soins. Votre cuir chevelu sera un peu douloureux, c’est normal : après un gommage, un shampoing et un masque hydratant, ça devrait aller mieux. Quoi qu’il en soit, attendez toujours au minimum 2 semaines avant de réaliser une autre tresse africaine pour laisser reposer votre cuir chevelu mais aussi vos cheveux. 

Vous êtes devenue addict à la tresse africaine ? Essayez les variantes de la tresse collée, comme les deux tresses collées ou la tresse africaine relevée en couronne sur le dessus de la tête. Une fois la technique maîtrisée, vous pourrez faire des miracles !